La nouvelle pédale multi-effet pour guitare électrique, Monterey Rotary Fuzz Vibe, de Keeley Electronics, est désormais disponible sur le marché mondial au prix indicatif US de 299$.

Mar16_LNU_Keeley_Monterey_WEB

Cette petite dernière à rejoindre la gamme a tellement intrigué lors de sa sortie, qu’elle a été présentée dans le tour d’horizon des meilleures pédales d’effets du NAMM 2016.

Elle offre cinq effets : une fuzz, une simulation de cabine leslie, une vibe, une wah, et un octaver haut / bas. Le tout dans une version modernisée équipée de nombreux contrôles permettant de créer un riche éventail de sons nouveaux et plus récents.
La Monterey ambitionne des sonorités hendrixiennes (et ses effets légendaires) et des tons rock, de manière générale, comme nous pouvons l’entendre dans ces deux vidéos de démonstration ci-dessous.

La pédale propose deux canaux, dont l’un est dédié à la fuzz et l’autre aux modulations. La fuzz est basée sur des transistors Fairchild Semiconductor. Côté modulations, l’octaver (supérieur ou inférieur) peut être activé soit sur l’effet vibe soit sur l’effet wah. La wah, quant à elle, fonctionne de base comme une auto-wah, mais il nous est loisible de brancher une pédale d’expression pour avoir un contrôle total de l’effet.
De même, un petit commutateur permet de choisir l’ordre dans lequel la fuzz et les modulations opèrent. La Monterey est proposée en 12 finitions différentes. Il nous faudra donc attendre le déballage pour nous faire un avis de son esthétique.

1381136
Il existe une version germanium, variante de la Monterey, en édition limitée. La « Germanium Monterey Special » embarque les mêmes caractéristiques, avec une fuzz dont les transistors sont au germanium. Notamment un transistor 1975 Tesla Germanium GC 521K pour la sortie finale et un semi-conducteur au silicium 2n3565 pour le gain.
La pédale est disponible depuis le 31 mars au tarif U.S. indicatif de 399$.