Flo Morrissey and Matthew E. White – Look At What The Light Did Now

Il est de ces duos dont on rêve, qui lorsqu’ils naissent au grand jour, sonnent telle une évidence à nos oreilles ; on les écoute comme de grands noms tels Father John Misty, Sharon Van Etten, Roy Ayers, Velvet Underground, ou encore James Blake…

Look At What The Light Did est une reprise du groupe Little Wings. Les deux chanteurs y ressuscitent les années Motown et tout ce que la soul avait de grandiose car il est certain que ça swingue ! La grâce et la ferveur des voix, si opposées pourtant, font que le duo nous envoûte littéralement.

Quoi de mieux que l’horizon d’un champ où paissent des chevaux tranquilles, pour puiser leur inspiration, en se laissant baigner par le soleil printanier et l’air dense du sud ?

C’est dans ce cadre idyllique que sont nées d’incroyables reprises, à la fois familières et innovantes, ou peu connues bien qu’anciennes, dans un style décontracté qui capture l’essence des chansons, et un peu de la folie de deux humains dont les voix se répondent avec subtilité, partageant la lumière…

Voilà un véritable petit miracle et un hommage à l’effort et à l’alchimie existant entre ces deux artistes qui ont réussi à faire fonctionner le tout, à se trouver et à collaborer sur un projet de ce type d’une rive à l’autre de l’Atlantique dans le paysage musical incertain de notre XXIème siècle.

L’album « Gentlewoman, Ruby Man » qui sortira ce 13 janvier 2017, évite ce que l’on pourrait appeler les clichés des duos conventionnels. En effet, sa version de James Blake’s « Color of anything » est en fait une performance solo de Morrissey, avec White en arrière-plan, amenant une voix spectrale et sans paroles.

A découvrir d’urgence, ces dix titres qui font chaud au cœur et à l’âme.

Tracklisting :

1-  Look At What The Light Did Now (Little Wings cover)

2-  Thinking ‘Bout You (Frank Ocean cover)

3-  Looking For You (Nino Ferrer cover)

4-  Colour Of Anything (James Blake cover)

5-  Everybody Loves The Sunshine (Roy Ayers cover)

6-  Grease (Bee Gees cover)

7-  Suzanne (Leonard Cohen cover)

8-  Sunday Morning (Velvet Underground cover)

9-  Heaven Can Wait (Charlotte Gainsbourg cover)

10- Govindam (George Harrison cover)

 

En concert:

à Paris le 15 février à la Maroquinerie, dans le contexte du Festival des Nuits de l’Alligator.

 

6a0133f3a05466970b01bb09560144970d-500wi